dimanche 24 août 2008

Out

Je me demande parfois comment font les gens pour s'endormir. Dès que je me couche, le discours qui m'habite, soutenu par un flot ininterrompu d'images, semble profiter du silence ambiant pour s'enfler et l'emplir. Je m'énerve, assourdi. Je me tourne, me retourne et fais des bonds. En voulant lâcher prise, je laisse libre cours à ce déferlement ; paradoxalement, l'excitation s'accroît au lieu de s'éteindre. Je finis par tomber d'épuisement. Au matin, je constate que le matelas a ripé de quinze bons centimètres sur le sommier. 

L'avantage du blog, c'est qu'entre les articles, il n'y a rien. Le bel "équilibre des vides et des pleins".



Enfin les vacances. J'espère partir juste assez longtemps pour me divertir, friser l'ennui (sensation délectable !) et prendre aussi plaisir au retour, neuf et fringant.

6 commentaires:

Calyste a dit…

Bonnes vacances, Patrick.

Raphael a dit…

Avec l'age adulte, les soucis et le stress, le sommeil est un privilège, un luxe.
Le thé n'arrange pas les choses.
Bonnes vacances !

Philippe a dit…

Joli post.

Tu sais Patrick, le plein est souvent trompeur, la plupart du temps, il n'est là que pour combler un, voire certains vides existentiels... Derrières ces vides, tu peux imaginer bien des choses...

Bonnes vacances à toi ;-)

ginkgo a dit…

bonnes vacances : que ce temps apporte une vraie Vie loin des faux-semblants et des faux pleins et des trop pleins !

Sacha a dit…

Bonne vacances Patrick, profite du vide dans le plein, il est partout, il sait tout, il est lààà... tout prèèès... i-i-i-i-i !!! ;)

odin a dit…

Le violoncelle quelle merveille de la nature !
Vive bach vive le cello vive le thé