jeudi 1 janvier 2009

La Possibilité du Nil

Où qu'on soit, l'envie d'ailleurs.

Fini 2008. Zou : embarquons pour de nouvelles aventures.

Nil de jour,

le soir,

la nuit (Philaé).

Tous les bateaux, tous les oiseaux d'Assouan.

Abou Simbel ? Eh ! oui, c'est beau.

Que joie et beauté nous étreignent en 2009.

2 commentaires:

lionel a dit…

Merci Patrick pour cette belle carte postale qui nous réchauffe et nous ouvre l'horizon ici dans la grisaille et le froid...
Que ta plume nous berce agréablement en 2009 comme elle a su le faire cette année.

Calyste a dit…

Et que l'étreinte soit à la fois douce et forte, sauvage et sensuelle.
Avec tes mots et tes photos. Avec toi, fidèle.