samedi 24 janvier 2009

Daylight


Était-ce il y a deux semaines ? Dans la salle de bains avant de partir j'ai aperçu par la fenêtre, à l'est au ras des toits, l'horizon s'éclaircir. Cela m'a rappelé que les jours dorénavant s'allongent. J'ai mis le nez dehors plein d'espoir ; il n'en paraissait rien. Une demi-heure après non plus. Et puis il a plu, même s'il faisait moins froid. Je sors tous les matins sans comprendre d'avoir à m'arracher du lit en pleine nuit. Le mois de janvier a oublié ses résolutions. À midi... franchement, vous appelez ça "jour" ? L'obscurité vacille à peine. Le ciel s'aplatit et ça se dilue méchamment, vert à force de gris. Si je tenais le tartouilleur... Le soir, devinez : je rentre la nuit. Remboursez !



Aujourd'hui, un rai de lumière oblique atteint presque le fauteuil. Les orchidées refleuriront. Il n'est pas cinq heures, c'est déjà fini. Flûte ! un petit effort, quoi !

---
Daylight and the Sun
Antony & the Johnsons

2 commentaires:

Calyste a dit…

Tartouilleur! Ça va bien avec la couleur du ciel d'aujourd'hui à Lyon!
Oui, les orchidées refleuriront, Patrick! Rien que l'idée en est belle!

ginkgo a dit…

les grands esprits se rencontrent :moi de même j'avais pas lu ton billet avant...je suis sous le charme de cette voix ... y a pas à dire c'est envoûtant !