jeudi 10 juillet 2008

Qui nous réchauffe





King Arthur - extrait de l'acte III
H. Purcell

6 commentaires:

emmanuel a dit…

Comme si on y était. Il y avait quoi dans la tasse?

Patrick a dit…

Je termine les stocks. Cette fois un Dong Ding "classique" de TM de 2007, avant l'arrivée d'une nouvelle commande - toujours sans Bai Hao, hélas, ces Beautés exigeant encore de moi un poil de patience - et avant une descente probable, incessamment, à la M3T.
Le jour du Dong Ding, un rayon de soleil est venu frapper mon bol et la couleur du thé m'a paru bien belle sous cette lumière, même si la photo n'en rend compte que très imparfaitement.

odin a dit…

Sublime musique, ah la musique baroque vraiment un régal pour les oreilles (enfin pas toujours, ne soyons pas trop gentils ^^).
Sais-tu de quelle version il s'agit?

Patrick a dit…

Il s'agit de la version des Arts Florissants de Christie, éditée par Erato.
(Il y a forcément des droits de diffusion sur cette interprétation, comme sur certaines musiques que j'ai présentées dans ce blog ; ce que je fais n'est pas toujours recommandable.)

odin a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
odin a dit…

La seule version qu'il m'ait été donnée d'entendre m'avait laissé perplexe. Un peu trop joyeux à mon goût peut-être ? et je n'avais pas jugé bon de poursuivre avec cette oeuvre que je redécouvre ou plutôt découvre maintenant avec cette version, grand merci de le l'avoir fait découvrir.
Pas forcément très légal mais ça leur fera une vente de plus grâce à toi, c'est tout du bon :)